Photo NDF

 

Alors que la délégation française rentre des Jeux Européens d’Anvers avec 44 médailles, Nathalie Dallet-Fèvre intègre l’équipe de Special Olympics France au poste de Directrice Générale.

Après une expérience en marketing et en communication au sein de grandes entreprises, elle rejoint le monde associatif il y a 10 ans où elle pilote des projets dans le domaine de l’éducation et de la santé.

« C’est une chance d’avoir pu vivre un événement aussi fort quelques jours après mon arrivée. Je suis fière et heureuse de porter le mouvement Special Olympics en France. Le sport est un formidable vecteur d’épanouissement et de reconnaissance sociale. Il développe l’estime de soi, la confiance, le courage. Il crée des moments de partage. Il révèle que les personnes handicapées mentales sont capables d’accomplir de grandes et belles choses dans leur vie », déclare avec enthousiasme la nouvelle Directrice Générale de Special Olympics France.

Il y a en France 700.000 personnes handicapées mentales. Chaque année, entre 6.000 et 8.500 enfants naissent avec une déficience intellectuelle. Avec les familles, ce sont plusieurs millions de personnes qui sont concernées et touchées dans leur vie, et qui demeurent invisibles aux yeux de la société.

« Notre ambition est de permettre au plus grand nombre d’enfants, de jeunes et d’adultes en situation de handicap mental de vivre la joie du sport. En multipliant les événements sportifs, nous voulons aussi changer le regard porté par la société sur le handicap », souligne Pierre Dejoux, Président de Special Olympics France.

©2015 Tous droits réservés - Mentions légales - Agence de communication Alvidis

JE

FAIS

UN

DON

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?