John Billotte, un champion de natation Special Olympics

On ne résiste pas à la bonne humeur de John, sportif de 24 ans qui a grandi avec Special Olympics. Tombé « dans la piscine » dès son plus jeune âge, et encouragé par ses parents, ce bébé nageur est aujourd’hui médaillé d’or des JO Spéciaux de Natation.
Véritable globe-trotteur, entre JO de Shanghai et JO d’Athènes, John a fourni de beaux efforts pour arriver à atteindre ce niveau de compétition.
Et si John étonne par ses exploits et son courage, c’est aussi sa joie de vivre communicative qui mérite une médaille ! Travaillant maintenant en ESAT, John se démène pour continuer la pratique du sport et va sûrement nous surprendre aux Jeux Nationaux de Gravelines ! Un modèle pour les jeunes sportifs Special Olympics et un véritable message d’espoir pour les familles.
Témoignage de ce nageur pour qui la compétition est une motivation :

 1- Comment avez-vous découvert Special Olympics ?
J’ai connu SOF quand j’étais à l’IMPRO d’Andrésy avec ma prof de sport Nolwenn.

2- Qu’est ce qui vous a poussé participer aux événements Special Olympics ?
J’aime bien le sport et rencontrer des sportifs. Avec SOF on a presque tous les mêmes problèmes de handicap et c’est bien.

3- Votre meilleur souvenir Special Olympics et pourquoi ?
Les jeux internationaux, je suis allé à Shanghai et à Athènes.
On rencontre des gens de tous les pays. J’ai même rencontré des colombiens, c’est mon pays de naissance. On a échangé nos tee-shirts et maintenant j’ai un tee-shirt de Colombie.

4- L’événement Special Olympics qui vous a le plus marqué  et pourquoi ?
Les grandes cérémonies avec la flamme, c’est émouvant, ça fait presque pleurer et puis il y a des artistes, ils viennent pour nous.

5-A quels événements Special Olympics avez vous participé ?
Eaubonne, et plusieurs choses à la défense et je ne sais plus mais avec Nolwenn on faisait beaucoup de choses avec SOF.

6- Que représente l’association à vos yeux ?
Des échanges, du sport, des voyages et tout cela c’est un peu l’aventure !

 7- Special Olympics en 2 mots pour vous ?
« I can » on disait ça aux jeux et c’est vrai il faut se donner et réussir, c’est super.
Quand j’ai eu ma médaille d’or à Athènes toute ma famille et mes copains m’ont félicité et ca m’a fait du bien.

8- Un dernier mot pour la fin ?
Je voudrai continuer mais c’est compliqué quand on est travailleur en ESAT, plus personne ne nous prend en charge, c’est ma famille qui cherche des pistes pour que je sois encore présent dans les compétitions de SOF et c’est pas juste, cette année j’ai trouvé un club et je m’entraîne tous les samedis. Grace à ce club je vais pouvoir aller à Gravelines et je suis content.

 

©2019 Tous droits réservés - Mentions légales - Agence de communication Alvidis

JE

FAIS

UN

DON

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Nous utilisons des cookies pour des fonctionnalités liées aux données personnelles. En cliquant sur « j’accepte » ou en continuant votre navigation et en cliquant sur le site, vous acceptez cette utilisation ainsi que l’utilisation de vos données.