Sixtine, 6 ans nous prouve que la différence est une chance

Hier c’était la 2ème journée mondiale de la Trisomie 21, créatifs, publicitaires et familles se sont donc alliés pour faire naître une jolie campagne. « La Différence est une chance », une campagne qui donne un bon coup de pied aux préjugés et nous raconte l’histoire de 4 enfants atteints de trisomie 21.

La journée mondiale de la trisomie 21 a vu le jour en 2006, plusieurs organisations dans le monde ont choisi la date du 21.03 comme journée de la trisomie (en référence aux 3 chromosomes 21).
A l’initiative de cette campagne : Un groupe de parents souhaitant modifier le regard du public sur les personnes atteintes de trisomie 21.
Elle a pour mission, par des témoignages de vie, d’informer, sur ce que la vie d’un enfant trisomique apporte, en joies et en difficultés, à ses parents, ses frères et sœurs, et à tous ceux qu’il rencontre.

A travers ces affiches, nous découvrons Sarah, Sixtine, Virgile et Foucauld ; différents mais avec les mêmes loisirs que tous les autres enfants de leur âge : jouer à la maîtresse, faire une course de trottinette…
Ces 4 enfants nous prouvent que leur différence ne les empêche pas d’avoir une vie rythmée par les jeux, l’école, le sport etc … comme tout enfants.
Une idée soutenue par Special Olympics qui met en avant l’épanouissement des enfants atteints de handicap mental par le biais du sport.

Foucauld, 7 ans, futur pianiste !

La différence n'empêche pas d'avoir plein de copines pour Sarah !

Virgile, un judoka chevalier !

©2019 Tous droits réservés - Mentions légales - Agence de communication Alvidis

JE

FAIS

UN

DON

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Nous utilisons des cookies pour des fonctionnalités liées aux données personnelles. En cliquant sur « j’accepte » ou en continuant votre navigation et en cliquant sur le site, vous acceptez cette utilisation ainsi que l’utilisation de vos données.